Le village

Le village
Village calme et dynamique, Lesgor, c'est la forêt, l'agriculture, une église fortifiée du XIIe siècle, classée. Lesgor possède le Label Territoire Bio Engagé depuis le 11 juillet 2014 pour cultures Bio sur 14% de la surface agricole lesgorienne.
Bienvenue-a-Lesgor
  • La forêt, avec 2 000 hectares de pins maritime,
  • L'agriculture constitue également pour Lesgor, exercée par une dizaine d'agriculteurs produisant maïs de consommation, maïs doux, maïs de semence, asperges, canard prêt à gaver et poulet.
  • Le 11 juillet 2014, LESGOR a reçu le Label Territoire Bio Engagé. Ce label récompense les communes qui possèdent sur leur territoire au moins 6 % de leur Surface Agricole Utile cultivée en Bio à partir d'un cahier des charges d'agriculture biologique. Aujourd'hui, à Lesgor, c'est 14 % de la surface agricole.
  • L'industrie chimique est également présente dans le village avec une unité de la MLPC dont le siège est à Rion des Landes. Une centaine de salariés travaillent à l' usine de Lesgor.

Le village possède l’édifice religieux fortifié le mieux conservé du département.

De construction romane, l'église Saint Pierre du XIIe siècle a entièrement été surélevée au XIVe siècle pour protéger les habitants des nombreuses invasions. Elle sera attaquée et brûlée lors des guerres de religion. On y ajoutera alors les contreforts et supprimera les voûtes romanes. L’édifice est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1970.

A découvrir également, la mairie, ancien petit château, entièrement restaurée, qui abrite une superbe cheminée.

Population :  450 habitants

Superficie :  2 812 ha

A l'origine

A l'origine, Lesgor est une terre de landes, de lagunes, de marais, comme pratiquement tout le triangle landais. Pourtant, quelques ruisseaux, tant bien que mal, peut-être pas toute l'année, apportent un peu d'eau claire. Il se pourrait que cette description rapide explique l'étymologie du nom de la commune.

Comme beaucoup de communes, Lesgor s'est écrit de différentes façons au cours des siècles.

Lesgor se compose vraisemblablement de 2 éléments.
Le premier composant se retrouve dans des noms de village comme Lescurry (Huates Pyrénées), ou Lescar et Lescun (Pyrénées Atlantiques). Ou encore, plus ressemblant, on a le ruisseau Lascor (Gers). Ici, le rapprochement avec le basque lats, "ruisseau" s'impose. D'autant plus qu'un affluent de l'Eyre s'appelle le "ruisseau de Laste".
Pour le deuxième composant, comment ne pas penser à Hossegor (40)  et à Lagor (64) ? En langue gasconne, existe un vieil adjectif pour dire "sec", gòr. Et, ce qui est troublant, en basque, gorri signifie "rouge, sec".
De tout ceci, on peut émettre l'hypothèse que Lesgor, comme Lascor, peut très vraisemblablement venir de (lats) last gòr, "ruisseau sec". Dans un pays de lagunes, de marécages asséchés une partie de l'année, dans les temps lointains, rien de surprenant. Qu'on songe au nom de famille Darrieusec, même sens, ou encore plus évident  au lieu dit Aygue Sèque à Trensacq. (*)
Lesgor garde une partie de son mystère. Ce qui est sûr, c'est que son nom vient de sa terre, du vécu de ses habitants.

 ------

(*) Informations cueillies dans le "DICTIONNAIRE TOPONYMIQUE DES COMMUNES.Landes et Bas-Adour", CAIRN, 2005.

Localisation